Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Bébé en avion...

Bébé en avion

Quelques jours après sa naissance, si tout va bien, bébé pourra faire son baptême de l’air ! Mais pour voyager avec lui en toute sécurité, en limitant le stress et la fatigue, des précautions s’imposent. Check-list pour tout prévoir avant d’embarquer…

A partir de quel âge bébé peut-il prendre l’avion ?

Les voyages en avion ne sont pas recommandés pour les nourrissons de moins de 7 jours, leur organisme pouvant éprouver de la difficulté à s’adapter aux changements de pression dans la cabine.


Pour les longs courriers, il est même conseillé d’attendre 3 semaines.

De plus, chaque compagnie a sa réglementation : informez-vous avant de faire des projets !


Si bébé a moins d’une semaine, et que le voyage ne peut être retardé, parlez-en d’abord à votre médecin !

De même, si votre enfant est prématuré ou a des problèmes de santé, attendez le feu vert du pédiatre pour embarquer ! Et respectez à la lettre les mesures à prendre avant et pendant le vol !


Pour les compagnies aériennes, tout enfant de moins de 2 ans est considéré comme un bébé. Il doit être accompagné d’un adulte et peut être installé sur les genoux de celui-ci. Un adulte a le droit de voyager avec deux bébés maximum.


Selon les compagnies, le billet peut être gratuit pour un bébé, ou s’élever à 10% du prix de la place. Mais si vous voyagez avec deux bébés, il vous faudra payer un deuxième siège.

A prévoir lors de la réservation !

Evitez la chaleur !
Il vaut mieux réserver, si possible, un vol tôt le matin ou tard le soir.


Demandez un embarquement prioritaire !
Vous devez le préciser lors de l’achat des billets. Cette précaution vous évitera les bousculades et la fatigue, au départ et à l’arrivée.


Réservez une place “bébé” !
Par exemple sur la première rangée : vous aurez ainsi plus de place pour vos jambes et votre enfant.

Dans la mesure du possible, ne prenez pas un siège côté couloir, pour éviter les risques de blessures par les chariots de service, les passagers qui se déplacent et les liquides chauds qui passent au-dessus de la tête de bébé.


Informez-vous sur les prestations offertes par la compagnie !
Certaines ont des berceaux à disposition, pour les bébés jusqu’à 6 mois.
Généralement, elles proposent aussi, selon l’âge de l’enfant, des biberons, des petits pots ou des plateaux spéciaux : inutile alors de vous surcharger !


Vérifiez les règles relatives aux bagages à main !
Les poussettes pliables peuvent généralement se ranger dans les coffres à bagages. Attention ! Si votre bébé a des problèmes de santé, nécessitant d’avoir des médicaments dans votre sac, signalez-le et munissez-vous de l’ordonnance du médecin (avec le nom générique des médicaments en cas de séjour à l'étranger). Cette précaution est particulièrement importante si vous devez transporter des seringues ou des flacons. N’oubliez pas son carnet de santé, et les éventuels comptes-rendus de spécialistes ou d'hospitalisation (ces documents seront particulièrement utiles si votre bébé doit être examiné par un médecin qui ne le connaît pas).


Lisez bien votre contrat d'assurance voyage !
Notamment ce qui concerne la prise en charge en cas de rapatriement ou d’annulation.

Pendant le vol !

Veillez à la sécurité et au confort de bébé !
Bébé voyagera le plus souvent sur vos genoux, ou dans un berceau pendant les premiers mois (si l’avion en dispose). Quelques compagnies acceptent que l’enfant soit installé dans un siège-auto homologué (mais il faut alors payer la place !).
Dans tous les cas, pour des raisons de sécurité, vous devrez tenir bébé dans vos bras, à l’atterrissage et au décollage.

Prévoyez des vêtements chauds (pour éviter tout refroidissement dû à la climatisation) et le nécessaire pour les changes (couches, lingettes).

Si votre enfant présente des allergies alimentaires ou suit un régime particulier, mieux vaut emporter les produits que vous utilisez habituellement.


Préservez ses oreilles !
Les fluctuations de la pression dans la cabine peuvent être douloureuses, surtout pour les jeunes enfants, qui ont de petites trompes d’Eustache (tuyau de l’oreille qui équilibre la pression).

L’allaitement, le biberon ou la tétine peuvent soulager le bébé, surtout pendant le décollage et l’atterrissage.

Attention : pas voyage en avion en cas de problème ORL (notamment une otite).


Calmez-le !
Il n’est pas impossible que bébé soit un peu agité pendant le voyage et son sommeil
risque d’être perturbé (surtout sur les longs courriers).

N’oubliez pas son doudou, son nounours et autres petits jouets favoris : son univers familier devrait le tranquilliser.


Profitez des services disponibles !
Nous avons déjà évoqué le berceau et les repas.
Sachez aussi que vous pourrez utiliser une table à langer et faire chauffer le biberon. En fonction de l’âge, des pochettes cadeaux sont offertes dans la plupart des avions : de quoi occuper bébé pendant un petit moment et vous laisser un peu de répit !

Si vous souhaitez vous envoler avec bébé : préparez votre voyage ! Pour la santé de votre bout de chou et votre tranquillité, mieux vaut ne pas improviser. Renseignez-vous sur les conditions du voyage, choisissez bien votre destination, parlez-en à votre médecin avant de boucler la valise ! Vous ne garderez ainsi que de bons souvenirs de vos vacances en famille…



Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)


Sources : www.soframas.asso.fr - www.cdc.gov - www.who.int - www.aap.org - www.cps.ca

Mise à jour le Mardi, 26 Juillet 2011 05:55