Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Bébé massé, bébé heureux !

Bébé massé, bébé heureux !

Vous aimez les massages ? Bébé aussi ! Cette pratique millénaire fait partie de la vie quotidienne des tout-petits en Afrique et en Orient. Depuis quelques années, les occidentaux en découvrent les multiples bienfaits…

Le toucher : premier sens à se développer chez le foetus !

Des récepteurs tactiles seraient présents sur la bouche dès la 7ème semaine de grossesse.

 

Vers la 11ème semaine, ils existent sur l’ensemble du visage, la paume des mains et la plante des pieds.

 

C’est aux alentours de la 20ème semaine que l’ensemble du corps disposerait de récepteurs réagissant aux stimuli tactiles.

 

Dès la naissance, le bébé est ainsi sensible à la douleur, et fait la différence entre ce qui est agréable (caresse, tissu doux…) et ce qui est agressif (froid, chaud…).

 

Ensuite, au fil des mois, le sens du toucher et la dextérité de bébé vont s’affiner…

Quels sont les bienfaits du massage ?

A peine sorti du ventre de sa maman, le nouveau-né a besoin de contact “peau à peau” pour communiquer, se sentir rassuré et découvrir le monde qui l’entoure.

 

Des études ont montré que les prématurés bénéficiant du “peau à peau” avec leur maman (méthode kangourou) prenaient du poids plus rapidement, faisaient moins d’infections, avaient un rythme cardio-respiratoire plus stable, dormaient mieux et restaient moins longtemps hospitalisés. Bien sûr, le “peau à peau” est vivement conseillé aussi chez les enfants nés à terme !

 

Les massages ont des effets positifs multiples :

  • Relaxation.
  • Soulagement des problèmes intestinaux (coliques, gaz et ou constipation).
  • Diminution des douleurs et tensions musculaires.
  • Amélioration du sommeil.
  • Prévention de la sécheresse cutanée.
  • Stimulation des systèmes circulatoire, immunitaire et hormonal.
  • Développement de la coordination, de l’équilibre et du schéma corporel...

 

Le toucher jouant un rôle important dans la vie émotionnelle et relationnelle du nourrisson, les massages contribueront aussi à renforcer le lien affectif.

Existe-t-il des contre-indications ?

Le foetus était déjà massé dans votre ventre, vous pourrez donc faire des massages à bébé dès ses premiers jours de vie, même s’il est prématuré.

 

Mais attention, pas après le repas !

 

Hormis cette restriction, le bon moment sera celui où vous serez calme et pleinement disponible… et bébé aussi !

 

Quelques contre-indications peuvent exister (infections cutanées, fièvre…) : votre pédiatre saura vous conseiller.

 

Sachez aussi que les spécialistes déconseillent l’emploi des huiles essentielles.

Vous souhaitez prendre des cours de massage ?

Il existe des instructeurs agréés par l'Association Française de Massage pour Bébé.

 

Ils organisent des ateliers au cours desquels vous découvrirez les meilleures conditions pour masser bébé, les huiles à utiliser et les différentes techniques.

 

Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site www.massage-bebe.asso.fr.

 

Vous y trouverez aussi des conseils, des actus et une sélection de livres, si vous souhaitez compléter vos connaissances.

 

Le site de l’International Association of Infant Massage (www.iaim.net), disponible en plusieurs langues, vous apportera de nombreux renseignements.

Si vous souhaitez apporter du bien-être à bébé et partager avec lui un moment privilégié, pensez aux massages ! Pour les pratiquer efficacement en toute sécurité, n’hésitez pas à prendre des conseils et à demander à votre pédiatre s’il n’existe pas de contre-indication.

 

Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)

 

Sources : www.massage-bebe.asso.fr - www.iaim.net

Mise à jour le Lundi, 04 Février 2013 17:21