Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Quand les sens de bébé s’éveillent : le toucher…

Le toucher

Le toucher est le sens qui se développe en premier chez le foetus ! Par l’intermédiaire de la peau, organe sensoriel le plus étendu, bébé reçoit des stimuli très intenses. Dès la naissance, le toucher est un moyen de communication majeur pour l’enfant qui va découvrir au fil des jours le monde qui l’entoure…

Dans le ventre de sa maman, bébé est déjà sensible !

Des récepteurs tactiles seraient présents sur la bouche du foetus dès la 7ème semaine de grossesse.


Vers la 11ème semaine, ils existent sur l’ensemble du visage, la paume des mains et la plante des pieds.


C’est aux alentours de la 20ème semaine que l’ensemble du corps disposerait de récepteurs réagissant aux stimuli tactiles.


Le bébé ressent les contractions utérines et les pressions exercées sur le ventre de sa maman. Il est constamment bercé, il aime se blottir et frotter son nez contre la paroi du sac amniotique, un peu comme les enfants le font avec leur “doudou” ou leur peluche favorite. En jouant avec ses pieds ou le cordon ombilical il développe lui-même ses sensations, et il suce même déjà son pouce !

Dès la naissance, bébé touche à tout !

Le nouveau-né a des réflexes primaires, comme par exemple l’agrippement (lorsque l’on place un index dans la paume du bébé, celui-ci fléchit ses doigts) ou la succion (lorsqu’on lui caresse la joue, le bébé tourne aussitôt la tête vers la main qui l’effleure et ses lèvres cherchent alors quelque chose à sucer).


Dès la naissance, le bébé est sensible à la douleur, et fait la différence entre ce qui est agréable (caresse, tissu doux, etc…) et ce qui est agressif (froid, chaud, etc…).


Vers 1 mois, il peut distinguer les textures lisses et rugueuses avec sa bouche.


Vers 2 mois, il utilise une main à la fois et suce volontiers son pouce.


Vers 3 mois, il porte sa main à la bouche et joue avec ses doigts. Il découvre les caractéristiques de certains objets (doux, rugueux, mous, durs, etc…). Les réflexes primaires se transforment progressivement en mouvements volontaires.


Vers 4 mois, porter les objets à sa bouche devient presque automatique.


Vers 5 mois, il commence à découvrir son corps, par exemple en touchant ses pieds avec ses mains ou en les portant à sa bouche. Il tend les deux mains pour saisir un objet.


Vers 6 mois, il palpe et manipule tous les objets qui l’entoure (jouets, téléphone, télécommande, etc…), et les transfère d’une main à l’autre.


Vers 7 ou 8 mois, il peut saisir les objets entre le pouce et les quatre autres doigts, il s’intéresse aux formes et à certaines fonctionnalités (poignée de porte, fermoir de sac, bouton, etc…).


Vers 9 ou 10 mois, il commence à saisir les objets entre le pouce et l’index, il peut manger avec ses doigts et utiliser un gobelet.


Vers 10 ou 11 mois, il secoue et retourne les objets pour vérifier s’il y a quelque chose à l’intérieur, ou vider le contenant (attention à la salière !). Il explore les différents trous (attention aux prises électriques !) et aime imiter les mouvements.


Vers l’âge de 1 an, il manipule volontiers de nouvelles textures (pâte à modeler, éponge, etc…), sait évaluer le volume d’un objet avec une ou deux mains, et fait de plus en plus de câlins !

Le contact avec la peau a de multiples bienfaits !

Les récepteurs situés sous sa peau répondent aux différents stimuli (chaleur, froid, pression, douleur, etc…) et assurent donc la sécurité physique du bébé, et ce dès sa naissance.


Le toucher joue aussi un rôle important dans la vie émotionnelle et relationnelle du nourrisson. Par exemple, des caresses suffisent parfois à le calmer, mais à l’inverse une sensation désagréable sur la peau pourra déclencher des pleurs.


Le contact physique stimulerait même le système immunitaire et les sécrétions hormonales, avec des effets bénéfiques sur la croissance et la santé.


Des études ont montré que les prématurés bénéficiant du “peau à peau” avec leur maman (méthode kangourou) prenaient du poids plus rapidement, faisaient moins d’infections, avaient un rythme cardio-respiratoire plus stable, dormaient mieux et restaient moins longtemps hospitalisés. Bien sûr, le “peau à peau” est vivement conseillé aussi chez les enfants nés à terme !

Stimulez le sens du toucher chez votre bébé !

Jour après jour, les occasions ne manqueront pas…


Faites lui découvrir les textures et la forme des objets de la maison (bibelots, papiers, morceaux de tissus, etc…) avec ses mains, ses pieds, ou même sa bouche. Mais attention à l’hygiène ! Et surveillez qu’il n’avale rien ou ne suce pas un cordon électrique !


Certains tapis d’éveil, hochets ou petits livres présentent différentes textures (caoutchouteuses, lisses, rugueuses, etc…) qu’il apprendra à reconnaître. Attention à n’acheter que des jouets répondant aux normes de sécurité (CE ou NF) !


Si la température de la pièce ou à l’extérieur n’est pas trop basse, laissez bébé avec seulement la couche, pour qu’il explore différents types de surfaces avec une plus grande surface de peau et pas seulement avec ses mains. Cela lui permettra aussi de prendre conscience de son corps et favorisera le développement de sa motricité.


Profitez du bain pour observer ses réactions lorsque l’eau glisse sur sa peau. Après l’avoir sorti de la baignoire, mettez-le contre vous pour un contact peau à peau, puis enveloppez-le dans une serviette douce.


N’oubliez pas les massages ! Ils apportent au bébé de multiples bienfaits : relaxation, soulagement des problèmes intestinaux (coliques, gaz et ou constipation), amélioration du sommeil, prévention de la sécheresse cutanée, développement du schéma corporel, renforcement du lien affectif… Attention, ne faites pas de massage après le repas et des contre-indications peuvent exister (infections cutanées, fièvre…) : votre pédiatre saura vous conseiller.


Et dès que bébé commencera à faire quelques pas, faites-le marcher pieds nus sur différents types de matières (tapis, paillasson, couverture, plastique, sable, etc…).


Avec le temps, en fonction des réactions et des progrès de votre enfant, vous trouverez de nouvelles idées de jeux pour affiner son toucher, mais aussi ses autres sens…

Indispensables pour communiquer dès la naissance, les capacités tactiles se développent très tôt. Et n’oubliez pas que bébé a autant besoin de toucher que d’être câliné… Alors ne le privez pas, et vous non plus, de ces moments de bonheur !



Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)


Sources : www.sfpediatrie.com - www.med.univ-montp1.fr - www.chups.jussieu.fr - www2.cnrs.fr - www.aap.org

Mise à jour le Mercredi, 06 Juin 2012 08:08