Je me connecte




Mot de passe oublié ?

La toilette et les soins de bébé…

toilette-bebe

Moment de détente pour votre bébé, la toilette requiert organisation et attention. Prenez votre temps et respectez quelques règles simples pour partager cet instant privilégié en toute quiétude…

Deux impératifs : sécurité et hygiène !

La sécurité
Ne laissez jamais votre bébé sans surveillance : quelques secondes d’inattention suffisent pour une chute de la table à langer ou l’inhalation d’eau dans le bain.
Positionnez de préférence la table à langer contre un mur (ou mieux, dans un angle de la pièce) et contrôlez sa stabilité.
Préparez tout le matériel nécessaire et posez-le à portée de main. Gardez toujours une main sur le ventre de votre bébé lorsqu’il est allongé sur la table à langer.
Pour le bain, soyez aussi très vigilante : 10 cm d'eau suffisent pour qu'un enfant se noie ! Lorsqu’il est tout petit, veillez à bien maintenir votre bébé et ne mettez pas trop d’eau dans sa baignoire.
Quand bébé devient plus grand, vous pouvez utiliser la baignoire de votre salle de bains : n’oubliez pas de mettre un tapis antidérapant au fond, mais attention tout de même au risque de glissade !
Sachez que les accessoires d'aide au bain (transat, anneau…) améliorent le confort de bébé mais ne sont pas des dispositifs de sécurité.
Si vous devez répondre au téléphone ou vous éloigner, même un bref instant, ne laissez pas votre bébé seul sur la table à langer ou dans la baignoire : prenez-le dans vos bras !
 

L’hygiène

Veillez à la propreté de la table à langer et de tous les accessoires utilisés. Changez le gant de toilette tous les jours.
N’utilisez pas d’éponges : ce sont des nids à microbes !
Lavez-vous soigneusement les mains avant et après chaque soin (change, bain...).

Le changement de couches…

Une dizaine de fois par jour !
Sachez qu’un nourrisson urine près de vingt fois dans la journée… Sans compter les selles : au moins deux par jour et parfois après chaque tétée (passé le premier mois, elles s’espacent plus ou moins)
Le change doit donc se faire toutes les 2 ou 3 heures pour diminuer au maximum les effets néfastes de l’humidité sur la peau et éviter ainsi l’apparition d’irritations, voire d’un érythème fessier (plaques rouges). 

 

La table à langer : quel modèle choisir ?
Soit un plateau à poser sur un lit, une table ou une commode.
Soit un petit meuble spécial, avec des espaces de rangement et une baignoire intégrée pour nourrisson.
Quelle que soit votre préférence, respectez bien les consignes de sécurité !

 

Le matériel : toujours à portée de main !
Préparez tout ce dont vous avez besoin (gant, serviette, couche, etc…) avant de déshabiller votre bébé.
Veillez à ce que ce soit accessible d’une seule main, l’autre servant à maintenir bébé. 

 

Couches jetables ou lavables ?
Inventée au milieu des années 50, la couche jetable a révolutionné la vie des mamans, mais depuis quelques années, les préoccupations écologiques semblent favoriser un retour en grâce de la couche lavable.
Incontestablement les couches jetables sont les plus pratiques à l’usage : pas de corvée de lessive ! Elles épousent parfaitement les formes du bébé : l’écartement optimal des jambes contribue au bon développement des hanches. Elles maintiennent la peau bien au sec et sont peu volumineuses. Mais elles peuvent provoquer des irritations (érythème fessier), d’autant que la plupart d’entre elles contiennent des produits allergisants (parfums, lotions, conservateurs, latex…).
Constituées de matières naturelles (coton, bambou ou chanvre), les couches lavables ne contiennent pas de produits chimiques et sont très douces pour les fesses de votre bébé. Elles sont plus économiques et respectent l’environnement, mais présentent aussi des inconvénients (volume, nécessité d’une lessive adaptée, stockage des couches sales). A vous de choisir, en tenant compte des aspects pratiques et du confort de bébé… 

 

La technique du change : suivez les étapes à la lettre !
Lavez-vous les mains.
Ouvrez la couche.
Utilisez les pans propres pour essuyer les fesses.
Repliez la couche avant de la jeter.
Lavez la région avec un gant humide si bébé a simplement uriné, ou à l'eau savonneuse s’il a fait une selle.
Faites toujours la toilette de l'avant vers l'arrière, et des zones les moins sales vers les plus souillées.
Séchez bien les fesses, les parties génitales et les plis, en tapotant et sans frotter.
Mettez la couche propre.
Lavez-vous les mains.

Le bain…

A quel moment ? De quelle durée ?
La toilette de bébé se fait en général une fois par jour : matin ou soir, l'heure n'a pas importance, mais choisissez un moment où vous êtes calme et disponible. Sachez qu’en fin de journée, le bain apaise votre bébé et favorise son sommeil.
Le bain doit durer environ 5 minutes, ce qui vous laisse le temps de laver bébé et de jouer un peu avec lui. Ne le prolongez pas, pour éviter le dessèchement cutané et ménager votre dos.

 

La température de la pièce…
Idéalement, elle doit être d’environ 22°C.
Gardez la fenêtre fermée pendant toute la durée du bain pour éviter les courants d’air. 

 

Quelle baignoire choisir ?
Tant que votre bébé est petit, optez pour une baignoire adaptée à sa taille (en plastique dur ou gonflable) que vous posez sur un meuble (stable !) ou dans la baignoire familiale (en ménageant votre dos !).
Quand il grandit vous pouvez utiliser la grande baignoire, en n’oubliant pas de mettre un tapis antidérapant.
Le transat ou l’anneau de bain apportent une aide pour le maintien de bébé dans l’eau, mais ne vous dispensent en aucun cas d’une surveillance de chaque instant.
N’oubliez pas : le thermomètre de bain est indispensable ! 

 

La température de l’eau…
Elle doit être comprise entre 35 et 37°C : vérifiez-la avant d’y plonger bébé.
Faites toujours couler l'eau (froide, puis chaude) avant que votre bébé ne soit dans la baignoire : vous éviterez ainsi tout risque de brûlures. 

 

Le matériel : toujours à portée de main !
Les produits de soin : savon, shampoing, sérum physiologique...
Une bouteille d’eau pour rincer les cheveux.
La serviette ou le peignoir pour sécher bébé.
Les accessoires : compresses stériles, coton, brosse à cheveux, ciseaux à ongles...
Une couche de rechange.
Des vêtements propres. 

 

Les étapes du bain…
Lavez-vous les mains.
Sur la table à langer, savonnez délicatement le corps de bébé, avec votre main nue ou un gant propre, en procédant de haut en bas.
Maintenez fermement votre bébé pour le transporter vers la baignoire.
Pour le mettre dans l’eau, posez une main sous ses fesses et l’autre sous sa nuque.
Rincez votre bébé avec la main qui lui soutenait les fesses, l’autre maintenant toujours la tête.
Terminez par les cheveux : mouillez les avec votre main, versez quelques gouttes de shampoing, puis rincez soigneusement avec une bouteille d’eau (à la même température que le bain), tout en maintenant bien la nuque.
Laissez ensuite quelques instants à votre bébé pour jouer avec l’eau.
Puis sortez-le de la baignoire en veillant à bien soutenir la tête et les fesses.
Séchez-le immédiatement avec une serviette éponge, en insistant sur les plis, mais sans frotter énergiquement !

Les soins de la tête aux pieds…

Le visage
Pour les joues, le front et les ailes du nez, utilisez un disque de coton imbibé d’eau. 

 

Les yeux
Utilisez des disques de coton (un pour chaque oeil) ou des compresses stériles que vous imbibez de sérum physiologique.
Nettoyer de l’angle interne de l’oeil vers l’angle externe, sans frotter et sans faire des retours en arrière pour ne pas étaler les sécrétions. 

 

Le nez
Utilisez une mèche de coton par narine, imbibée de sérum physiologique. Tournez-la légèrement dans la narine pour évacuer les sécrétions.
Si votre bébé est enrhumé, vous pouvez vous procurer un “mouche-bébé” dans une pharmacie.
Ne vous servez pas d’un coton tige ! 

 

Les oreilles
Nettoyez uniquement le pavillon et le derrière de chaque oreille avec du coton.
Si vous préférez utiliser un coton-tige “spécial bébé”, ne l'enfoncez jamais dans le conduit de l'oreille ! 

 

Le cordon ombilical
Il tombe de lui-même entre le 5ème et le 15ème jour : le soin journalier est très important pour éviter les infections et lui permettre de se dessécher.
Nettoyez le cordon avec une compresse stérile imbibée de sérum physiologique, puis mettez de l’éosine. Vous pouvez faire un pansement avec une compresse stérile, mais essayez de le laisser à l’air libre le plus souvent possible.
Placez la couche en dessous de l’ombilic pour ne pas risquer de l’infecter avec les urines. N’oubliez pas de vous laver les mains avant et après chaque soin !
Si vous constatez une rougeur, un écoulement ou une mauvaise odeur : contactez votre médecin ou la maternité ! 

 

Les parties génitales
Chez les garçons, le décalottage “forcé” n’est plus recommandé. Nettoyez la verge et l’extrémité du gland avec de l’eau savonneuse. Rincez et séchez bien, sans frotter mais en insistant sur les plis.
Pour les filles, utilisez une compresse humide, écartez délicatement les petites et grandes lèvres, puis nettoyez d’avant en arrière pour éviter de contaminer la vulve avec les microbes de l’anus. Séchez sans frotter et n’oubliez pas les plis. 

 

Les ongles
Il est déconseillé de couper les ongles avant l'âge de 3 semaines à 1 mois (sauf s’ils sont trop longs et que votre bébé risque de se griffer).
Utilisez des ciseaux “spécial bébé” à bouts ronds. 

 

Le massage corporel
Tradition séculaire dans de nombreuses civilisations, le massage apporte au bébé de multiples bienfaits : relaxation, soulagement des problèmes intestinaux (coliques, gaz et ou constipation), amélioration du sommeil, prévention de la sécheresse cutanée, développement du schéma corporel, renforcement du lien affectif… Attention, ne faites pas de massage après le repas et des contre-indications peuvent exister (infections cutanées, fièvre…) : votre pédiatre saura vous conseiller.

Quels produits utiliser ?

La peau de bébé : attention, fragile !
Fine, claire et peu lubrifiée, elle est très sensible aux agressions extérieures (soleil, froid, pollution, frottements…) : vous devez donc utiliser des produits de soins adaptés ayant notamment un pH neutre. 

 

Le savon dermatologique…
Présenté sous forme de petit pain, il est pratique, très doux et enrichi avec un agent surgraissant. 

 

Le shampoing doux…
Il peut s’utiliser tous les jours et ne pique pas les yeux. 

 

Le gel lavant “2 en 1”…
Présenté en tube ou en flacon-pompe, il permet de laver les cheveux et le corps.
Il est très doux et ne dessèche pas la peau.
A l’usage, il se révèle pratique et économique. 

 

Le lait de toilette…
Il sert au moment du change ou pour les petites toilettes en dehors du bain. 

 

La lotion…
Son emploi ne se justifie qu’en été pour rafraichir votre bébé. 

 

La crème corporelle…
Elle est indispensable si vous souhaitez faire un massage à votre bébé, surtout s’il a la peau sèche ou irritée. 

 

2 cas particuliers…
Si votre bébé a des croûtes de lait (plaques sur le cuir chevelu et parfois le visage), vous pouvez utiliser un “shampoing mousse” et appliquer chaque jour de la vaseline ou de l’huile d’amande douce. Dès lors qu’elles persistent ou s’infectent, consultez votre médecin qui prescrira un traitement adapté.
En cas d’érythème fessier, une crème spécifique est nécessaire (en général à base d’oxyde de zinc). Si les lésions se surinfectent ou s’aggravent sous forme de plaies, demandez conseil à votre médecin pour effectuer les soins appropriés. 

 

Les cosmétiques pour bébé : prudence !
Ils respectent en général les règlementations françaises et européennes, mais ils ne sont pas soumis aux mêmes évaluations que les médicaments. Certains peuvent contenir des produits toxiques pour le bébé (éthers de glycol, parabens, BHA, EDTA…). Le Comité pour le Développement Durable en Santé (C2DS) fut le premier à donner l’alerte, suivi par de nombreux médecins. Pour toutes les crèmes et autres lotions, lisez bien les étiquettes, privilégiez les produits naturels et limitez-vous à l’essentiel. N’utilisez les lingettes qu’en dépannage, par exemple en voyage, mais évitez-les au quotidien. Quant au talc, les dermatologues le déconseillent : il a tendance à s’agglomérer dans les plis, favorisant les irritations et les infections.

A l’heure de la toilette de bébé, votre anxiété des premiers jours va s’estomper et chaque geste deviendra vite un réflexe. Mais ne relâchez jamais votre vigilance : le respect des règles de sécurité et d’hygiène reste impératif !

 

 

Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)

 

 

Sources : www.inpes.sante.fr - www.chbah.be - http://clin.ch-hyeres.fr - www.c2ds.com - www.chu-montpellier.fr

Mise à jour le Vendredi, 17 Décembre 2010 13:49
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…