Je me connecte




Mot de passe oublié ?

La rougeole

la-rougeole

La rougeole est une infection virale très contagieuse, dont les complications peuvent être excessivement graves. Elle reste l'une des causes principales de décès du jeune enfant, alors qu’il existe un vaccin sûr et efficace.

La transmission…

La rougeole est due à un “paramyxovirus”, particulièrement contagieux, qui se transmet par contact direct (mains souillées, objets contaminés…), par la salive ou par voie respiratoire.


Entre le moment où le virus de la rougeole pénètre dans l'organisme et le début des premiers signes, il s'écoule environ une dizaine de jours (période d’incubation).


La contagiosité est maximale dans les 5 jours qui précèdent et les 5 jours qui suivent le début de l’éruption.


La rougeole est une maladie plus fréquente durant l’enfance, mais elle peut survenir à n'importe quel âge, si la personne n’est pas vaccinée ou ne l’a pas déjà eue.

Les signes…

Les premiers symptômes de la rougeole ne sont pas spécifiques : nez qui coule, yeux rouges et larmoyants, petite toux et forte fièvre (pouvant atteindre 40°C).


A ce stade, seul le “signe de Köplick”, recherché par le médecin, est caractéristique : il s’agit de points blanchâtres ou légèrement bleutés se détachant en relief dans la bouche, au niveau des joues.


L’éruption apparaît 3 à 5 jours plus tard : ce sont des petites taches rouges, légèrement surélevées, qui sortent d'abord derrière les oreilles et sur le front, pour ensuite se propager sur le cou, le tronc et les membres inférieurs.


Alors que la fièvre cède, l’éruption pâlit généralement vers le 3ème jour et disparaît en une semaine.


En l’absence de complications, la maladie dure environ une dizaine de jours au total.

Les complications…

La rougeole peut entraîner des complications, dont certaines potentiellement graves, quel que soit l’âge du patient, mais plus particulièrement chez les enfants de moins de un an et les adultes de plus de vingt ans.


Le virus peut entraîner une otite (fréquente chez le nourrisson), une conjonctivite, une laryngite, une bronchite, ou plus rarement une pneumonie avec des difficultés respiratoires sévères.


Des douleurs abdominales avec diarrhée, atteinte du foie ou des reins, peuvent apparaître.


Dans 1 cas sur 1000, il existe une atteinte du cerveau (encéphalite) qui peut entraîner le décès ou laisser de graves séquelles (paralysie, épilepsie, troubles mentaux…).


Les sujets immunodéprimés sont particulièrement exposés aux complications graves.


La femme enceinte ne risque rien si elle est immunisée (quand elle a été vaccinée dans l’enfance ou a déjà eu la maladie).

Dans le cas contraire, la rougeole expose aux risques d’avortement spontané et d’accouchement prématuré.

Le traitement…

Il n’existe pas de traitement spécifique pour une rougeole simple, mais les mesures d’hygiène et le suivi médical sont indispensables.


Des dispositions simples doivent être mises en oeuvre et poursuivies tant que dure la fièvre, pour éviter que celle-ci n’augmente de façon excessive…

Ne couvrez pas trop bébé !

Donnez-lui à boire fréquemment !

Ne chauffez pas trop sa chambre (19 à 21°C suffisent) !

Faites dormir votre enfant sur le dos, car la face antérieure du thorax est une zone où la perte thermique est importante.

Attention ! Il n’est plus conseillé de donner systématiquement un bain tiède (2°C en dessous de la température du corps) pour faire baisser la fièvre. Ceci risque d’augmenter l’inconfort du bébé, à moins qu’il n’aime vraiment ça, auquel cas il ne faut pas l’en priver pendant quelques minutes.

Les poches de glace et les enveloppements humides ne sont pas recommandés non plus. Si la fièvre est très élevée et mal supportée, il est possible d’utiliser du paracétamol (si votre bébé n’y est pas allergique, et en respectant la dose adaptée à son poids).


Au niveau de l’hygiène, des précautions s'imposent pour éviter la propagation du virus : se laver soigneusement les mains, nettoyer le nez des enfants avec du sérum physiologique et utiliser des mouchoirs en papier (jetés après usage dans une poubelle fermée).


L’isolement est aussi indispensable : l’enfant ne doit pas fréquenter la garderie, la crèche ou l’école, jusqu’à la disparition des signes de la maladie (fièvre et éruption).


Les complications nécessitent des traitements adaptés (par exemple, des antibiotiques en cas de surinfection), voire une hospitalisation pour les cas les plus sévères.


Dans tous les cas, suivez à la lettre les conseils et les prescriptions de votre médecin !

La prévention…

Elle repose avant tout sur la vaccination qui est efficace et sans danger.


La première dose de vaccin trivalent (protégeant contre la rougeole, la rubéole et les oreillons) doit être administrée chez le bébé à 12 mois (ou dès 9 mois s’il est gardé en collectivités).


Un rappel s’effectue ensuite entre 13 et 24 mois (ou entre 12 et 15 mois si la première dose a été délivrée à 9 mois).


Un rattrapage vaccinal des jeunes adultes nés depuis 1980, avec deux doses de vaccin trivalent, est recommandé.


La vaccination ou le rattrapage vaccinal, s’ils sont réalisés dans les 72 heures qui suivent le contact avec un cas de rougeole, évitent la survenue de la maladie dans plus de 90 % des cas. Même si ce délai est dépassé, la vaccination reste néanmoins préconisée. Pour les nourrissons entre 6 et 8 mois, c’est un vaccin monovalent (uniquement dédié à la rougeole) qui est administré.


Le vaccin est pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie jusqu’à l’âge de 17 ans inclus, et à 65 % au-delà.


Par ailleurs, nous avons déjà évoqué les mesures d’hygiène et d’isolement à respecter.


Sachez enfin que le médecin doit obligatoirement signaler les cas de rougeole aux autorités sanitaires.

N’oubliez pas : la rougeole n’est pas une maladie bénigne ! Seule la vaccination assure une protection efficace et permet de stopper la diffusion du virus. Alors pensez à vérifier le carnet de santé !


Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)


Sources : www.uvp5.univ-paris5.fr - www.infectiologie.com - www.urgencehsj.ca - www.has-sante.fr

Mise à jour le Lundi, 29 Août 2011 14:09