Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Les dents de lait

dents de lait

L'arrivée des premières dents de bébé est un événement pour toute la famille, mais qui ne se passe pas toujours dans le calme ! A quel âge apparaissent incisives, canines et molaires ? Que faire lors des poussées dentaires ? Quels sont les soins indispensables ? Quelles sont les précautions à prendre ? Quand donner du fluor ? Autant de questions que vous risquez de vous poser…

Quelques dates à retenir !

Pendant la grossesse, le foetus développe des bourgeons dentaires qui vont progressivement se minéraliser, mais ne sortiront de la mâchoire qu'après la naissance.

 

Dès 6 mois, les premières dents vont apparaître, en commençant par les incisives inférieures.

 

Le processus va se poursuivre pendant 2 ans : les 20 "dents de lait" sont généralement présentes vers l'âge de 30 mois.

 

Mais ne paniquez pas si bébé a un peu de retard ou un peu d'avance ! Certains nouveaux-nés ont même une petite dent à la naissance… comme Napoléon !

 

Mais au moindre doute, n'hésitez pas à prendre l'avis du pédiatre ou du dentiste !

 

La denture est divisée en 4 quadrants qui comportent chacun 5 dents de lait.

 

Voici quelques points de repère en images…

 

Description des dents de lait

les dents de lait

Bébé fait ses dents : "allo maman bobo" !

La poussée d'une dent peut s'accompagner d'une série de symptômes plus ou moins marqués. Bébé est généralement grognon, il pleure, il dort moins bien et manque d'appétit. Il a souvent tendance à baver, à mordiller ses doigts, à se frotter les gencives et ses joues peuvent devenir rouges.

 

Pour soulager la douleur, en dehors du paracétamol, plusieurs méthodes peuvent être efficaces : massage des gencives, application d'un gel analgésique ou utilisation d'un anneau de dentition à mordiller.

 

Enfin, sachez que la poussée d'une dent n'est pas en elle-même cause de fièvre, de vomissements, de diarrhées ou d'otites. Mais bébé, souvent moins résistant pendant cette période, peut présenter l'un de ces symptômes : dans ce cas, consultez votre pédiatre ou votre médecin généraliste qui détermineront la cause et prescriront le traitement adapté !

Le lavage des dents de lait : indispensable !

Les dents doivent être nettoyées deux fois par jour : le matin après le petit-déjeuner et le soir juste avant le coucher. Au début utilisez une compresse imbibée d'eau, puis une petite brosse souple dès l'apparition des premières molaires de lait.

 

Cela permet d'éliminer la plaque dentaire et d'instaurer très tôt une habitude quotidienne d'hygiène buccale.

 

Le dentifrice doit être utilisé avec modération : mettez un petit pois de dentifrice sur la brosse du jeune enfant qui ne sait pas encore cracher.

 

Vous jouez un rôle essentiel : effectuez minutieusement les soins chez les tout-petits, puis surveillez de près le brossage des dents de vos enfants jusqu'à l'âge de 6-7 ans, en leur laissant prendre de plus en plus d'autonomie.

 

Les dents de lait possèdent un émail très fragile, d'où l'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire dès le plus jeune âge : à défaut, les dents définitives risquent d'être altérées avant même leur apparition.

Alimentation : attention aux sucreries !

Aucun aliment n'est strictement interdit, mais certains exposent plus particulièrement au risque de caries : il ne faut pas en abuser…

 

Il s'agit notamment des bonbons, des gâteaux et des sodas.

 

Et pas d'abus de biberons sucrés, notamment le soir avant de dormir !

 

Par contre, les fruits frais, les légumes, le poisson et le fromage apportent des sels minéraux et des vitamines qui contribuent à conserver un bon état dentaire.

 

A tout âge, pour préserver les dents et la santé en général, veillez à ce que l'alimentation soit saine, variée et équilibrée !

Pouce et tétine : ne jouez pas les prolongations !

Le besoin de sucer son pouce ou de mordiller une tétine est naturel chez bébé : il correspond à un besoin physique et affectif.

 

Mais cela peut entraîner une déformation et un mauvais positionnement des dents.

 

Il faut progressivement aider votre enfant à abandonner cette habitude avant l'arrivée des dents définitives.

 

Le fluor : pourquoi, quand et comment ?

Le rôle bénéfique du fluor dans la prévention de la carie et la santé bucco-dentaire n'est plus à démontrer, mais son utilisation fait l'objet de recommandations précises.

 

Toute prescription de fluor doit être précédée d'un "bilan fluoré" de l'enfant, réalisé par le pédiatre ou le dentiste : cela permet d'évaluer la quantité quotidienne de fluor absorbée (eau du robinet, eau en bouteille, sel, alimentation).

 

Cette précaution permet d'éviter un surdosage et l'apparition d'une fluorose (tâches blanches sur les dents).

 

Seuls les enfants présentant un risque élevé de caries doivent bénéficier d'un traitement par des gouttes buvables de fluor, dès l'âge de 6 mois mais pas avant.

 

Pour les enfants présentant peu de risques, un brossage régulier avec un dentifrice fluoré, adapté à son âge, est suffisant.

La première visite chez le dentiste : à quel âge ?

L'Association Dentaire Française (ADF) recommande une première consultation au plus tard à 3 ans, pour familiariser l'enfant aux notions d'hygiène dentaire, repérer d'éventuelles "caries du nourrisson", et vous conseiller en ce qui concerne la succion du pouce ou de la tétine.

 

Ensuite, des visites de contrôle sont à prévoir une ou deux fois par an. Elles permettent de détecter d'éventuels problèmes (malposition dentaire, coloration anormale, carie, tartre, etc…), de suivre la chute des dents de lait et de contrôler l'apparition des dents définitives.

 

Certains spécialistes recommandent même de faire découvrir le cabinet dentaire dès l'âge de un an pour que bébé s'habitue le plus tôt possible à cet "univers étrange". Ceci permettra aussi au chirurgien-dentiste de vous informer sur les manifestations liées à l'éruption des dents de lait et sur les bonnes habitudes à prendre (brossage des dents, alimentation, etc...).

 

Rassurez-vous, il n'y aura ni piqûre ni "roulette" lors de la première visite ! D'où l'intérêt qu'elle ait lieu à titre préventif et non dans un contexte d'urgence. Quoiqu'il en soit, il est important de rassurer votre enfant et de ne pas lui transmettre votre éventuelle "peur du dentiste" : dans ces conditions tout devrait se dérouler en douceur, ou presque…

Les caries : les dents de lait aussi !

Les caries des dents de lait peuvent compromettre la santé des dents définitives qui sont en formation dans les maxillaires de bébé.

 

Toutes les précautions doivent être prises pour les éviter.

 

Nous avons déjà mis l'accent sur l'importance de l'hygiène quotidienne, sur l'utilisation du fluor et sur la nécessité de limiter les sucreries.

 

Evitez aussi de goûter le biberon de bébé ou son petit pot avant de lui donner : vous risquez de lui transmettre des bactéries, présentes en grande quantité dans votre bouche et pouvant être à l'origine de caries.

 

Attention : les enfants qui s'endorment avec un biberon de lait ou de jus de fruit ont un risque élevé de caries qui apparaissent sous forme de tâches brunâtres sur les dents. Avant de dormir, que de l'eau dans le biberon !

 

Sachez que les caries ne se voient pas toujours à l'oeil nu. D'où l'intérêt de faire des visites régulières chez le dentiste : dans certains cas, une radiographie peut permettre de les dépister et les traiter précocement.

 

En l'absence de soins, les caries entraînent des douleurs particulièrement pénibles pour le bébé qui ne sait pas les localiser précisément et ne peut pas les exprimer (sauf par des pleurs, des colères ou d'autres troubles du comportement). Lorsque la dent est trop abîmée, l'extraction est nécessaire, mais avec d'éventuels problèmes secondaires : prolongation de la succion, mastication difficile, déséquilibres alimentaires, défauts de prononciation, etc…

Bébé grandit : quel avenir pour les dents de lait ?

Dès la naissance, les racines des dents définitives sont présentes, enfouies dans l'os des maxillaires. En se développant, elles usent progressivement les petites racines des dents de lait. Raison pour laquelle, après quelques années, celles-ci vont commencer à bouger, puis tomber pour laisser la place aux dents définitives.

 

Un défaut de soin des dents de lait risque donc d'endommager les dents définitives avant même leur apparition : pensez-y !

 

C'est généralement vers l'âge de 6 ans que tombent les premières dents de lait… qui vont passer la nuit sous m'oreiller, en attendant la petite souris ! La chute des dents de lait se prolonge jusqu'à environ 12 ans, mais il existe des variations d'un enfant à l'autre, de même pour l'éruption des dents définitives. Au moindre doute, votre dentiste répondra à toutes vos questions !

 

Voici quelques points de repère en images…

 

dents-de-lait_03

Même si les dents de lait sont temporaires, il faut en prendre soin. Apprenez les bonnes habitudes à votre bébé le plus tôt possible ! Vous lui donnerez ainsi toutes les chances d'avoir de bonnes dents… et vous pourrez profiter de son joli sourire !

 

 

Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)

 

 

Sources : www.adf.asso.fr - www.ufsbd.fr - udsmed.u-strasbg.fr - www.hc-sc.gc.ca

Mise à jour le Mercredi, 27 Avril 2011 08:06
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…