Je me connecte




Mot de passe oublié ?

La crèche d’entreprise

creche-entreprise

Bébé va bientôt arriver ! Si vous souhaitez le faire garder, mieux vaut vous organiser le plus tôt possible. Un large éventail de structures d’accueil existe : parmi elles, les crèches d’entreprises. Visite guidée, pour vous faire une première idée…

Organisation

Les crèches d’entreprises accueillent les enfants du personnel d’un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Certaines peuvent aussi proposer des places aux familles du quartier.


Elles sont implantées sur le lieu de travail des parents : les locaux pouvant être situés au sein même de l’entreprise ou à proximité immédiate.


Elles sont conçues et aménagées pour recevoir dans la journée, et de façon régulière, les enfants de moins de 3 ans.


Leurs horaires d’ouverture s’adaptent à ceux de l’entreprise ou de l’administration, facilitant ainsi les problèmes d’organisation des parents.


Leur capacité d’accueil est de 60 places maximum.


Certains établissements proposent un “service d'urgence” qui accepte les enfants qui se retrouvent du jour au lendemain sans solution pour être gardés.


Les crèches d’entreprise sont soumises aux mêmes dispositifs réglementaires que les crèches traditionnelles de quartier (normes sanitaires, sécurité, qualification du personnel, etc…).


Certaines entreprises financent et gèrent la crèche de façon autonome. Certaines bénéficient d’un financement de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et des collectivités locales.


D’autres font appel à un prestataire privé qui prend en charge la création, les sources de financement et la gestion de la crèche.

Encadrement

La crèche d’entreprise est généralement dirigée par une puéricultrice diplômée d’Etat. Le personnel employé est qualifié : des auxiliaires de puériculture s’occupent de la garde des enfants, avec parfois des éducatrices de jeunes enfants. Une psychomotricienne ou une psychologue peuvent aussi intervenir régulièrement.


Les enfants sont examinés régulièrement par un pédiatre.


Attention ! Pour être admis, votre bébé doit être à jour pour les vaccinations obligatoires (sauf contre-indication attestée par un certificat médical).


Et lorsque votre enfant est malade, il n'est en principe pas accepté jusqu’à la guérison. Toutefois, la directrice peut en décider autrement, s'il ne présente pas de risque de contagion.


Toutes les crèches d’entreprises sont placées sous le contrôle et la surveillance du service départemental de la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Modalités d’inscription

Vous devez contacter directement la responsable de la crèche.


Il est recommandé de pré-inscrire l’enfant avant sa naissance.


La demande d'inscription doit être confirmée après l’accouchement, par l'envoi d'un acte de naissance.


Les autres pièces à fournir (justificatif de domicile, avis d’imposition, etc…) varient selon les établissements.

Coût

Les parents versent une participation financière qui varie en fonction de leurs ressources et du nombre d’enfants dans la famille.


Si la crèche d’entreprise bénéficie d’un financement de la CAF, le barème est le même que dans les crèches traditionnelles de quartier.


Si la CAF ne participe pas aux frais de fonctionnement, le gestionnaire de l’établissement fixe ses propres modalités de calcul.


Après avoir récolté toutes les informations, la crèche d’entreprise vous semble la solution la mieux adaptée à votre mode de vie : réservez une place sans tarder ! N’oubliez pas aussi que des aides financières existent, vous permettant d’alléger votre budget… Renseignez-vous !



Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)



Sources : www.caf.fr - www.solidarite.gouv.fr - www.ff-entreprises-creches.com

Mise à jour le Dimanche, 02 Octobre 2011 09:53