Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Le test de grossesse…

Test de grossesse

Simple intuition ou signes évocateurs, une question occupe votre esprit : serais-je enceinte ? Mais vous n’osez pas y croire ou vous le craigniez, le doute s’installe… Une seule solution : faire un test de grossesse !

Quel en est le principe ?

Le test de grossesse recherche la présence d'une hormone sécrétée abondamment lorsqu’une grossesse est en cours : l'hormone chorionique gonadotrophique (bêta-HCG).

L’oeuf fécondé, après avoir séjourné dans la trompe, va s’implanter dans l’utérus aux alentours du 7ème jour : cette « nidation » déclenche l’augmentation de sécrétion de bêta-HCG.

La détection de cette hormone est possible environ 10 jours après la fécondation, soit un peu avant la 4ème semaine d'aménorrhée (absence de règles). Le taux augmente régulièrement jusqu'à la 9ème semaine (atteignant 100 000 mUI/ml) puis diminue, mais la sécrétion persiste jusqu’à la fin de la grossesse.

Le taux sanguin normal, en dehors de toute grossesse, est inférieur à 5 mUI/ml.

Le dosage de cette hormone fait aussi partie du « Triple test » qui dépiste la Trisomie 21.

Le test urinaire…

Il révèle la présence de bêta-HCG dans les urines.

Il peut être positif dès le 1er jour de retard de vos règles (soit environ 12 à 15 jours après la fécondation).

Les différents tests vendus en pharmacie permettent ainsi de faire un diagnostic précoce de la grossesse à partir de quelques gouttes d'urine. La technique varie selon les modèles : lisez attentivement le mode d’emploi !

Bien que très fiables (plus de 95%), des faux positifs ou des faux négatifs peuvent exister dans de rares circonstances : vous pouvez refaire le test quelques jours plus tard, mais seule une prise de sang permet de lever formellement le doute.

Ces tests urinaires ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale.

Nos conseils :
Inutile de faire un test de grossesse trop tôt !
Effectuez le test sur les premières urines du matin, et en ayant peu bu la veille au soir, pour qu’elles soient le plus concentrées possible.

Bon à savoir : ces tests sont tout à fait réalisables sous pilule pour s'assurer de l'absence de grossesse en cas d'oubli ou de prises fantaisistes.

Le test salivaire…

Il révèle la présence de bêta-HCG dans la salive.

Moins utilisé en France que le test urinaire, il est très facile à utiliser mais moins fiable.

Il n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale.

Le test sanguin…

Il révèle la présence de bêta-HCG dans le sang.

Il est positif plus précocement que le test urinaire, car l’hormone chorionique gonadotrophique apparaît d’abord dans le sang avant d’être éliminée dans les urines.

Sa fiabilité est de 100%.


Il est réalisé dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale.

Il est remboursé par la Sécurité Sociale.

Des dosages peuvent être éventuellement réalisés, si nécessaire, tout au long de la grossesse pour suivre son évolution.

Attention : vous devez impérativement faire une prise de sang, prescrite par votre médecin traitant, pour confirmer le résultat d’un test de grossesse urinaire ou salivaire !

 

 

 

Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)

 

 

 

Sources : www.sogc.org - www.womenshealth.gov

 

A voir aussi :

Mise à jour le Vendredi, 17 Décembre 2010 09:01
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…