Je me connecte




Mot de passe oublié ?

La guerre des boutons !

guerre des boutons grossesse

A un moment ou à un autre, un des « trois mousquetaires », varicelle, rougeole, ou rubéole, risque de pointer son épée vers vous ! Que faire en cas de contact avec un enfant malade ou présentant une éruption ? Quelles sont les conséquences pour mon bébé ?

Si vous avez déjà eu ces maladies ou si vous êtes vaccinée, vous ne risquez rien.

Dans le cas contraire, évitez de fréquenter les petits malades. Mais sachez que les enfants sont contagieux quelques jours avant l'apparition des premiers boutons…

Au moindre doute : contactez votre médecin !

Si vous vous trouvez en contact avec un enfant présentant une de ces maladies et que vous n’êtes pas sûre d’être immunisée, une prise de sang pour recherche d’anticorps vous sera prescrite et permettra de le vérifier.

Dans le cas où votre organisme ne possèderait pas de défenses contre cette maladie, votre médecin vous injectera des immunoglobulines spécifiques pour combattre le virus et renforcera la surveillance de votre grossesse, notamment par des échographies plus fréquentes, voire une ponction.

Les moyens mis en œuvre par votre médecin dépendront de la période de contamination, car les dangers varient pendant la grossesse.
Le plus souvent bénignes dans l’enfance, ces maladies peuvent entrainer de sévères complications chez la femme enceinte et le fœtus.

La varicelle…

95 % des adultes sont immunisés, la probabilité d'être contaminée est donc faible, mais les conséquences peuvent être très graves : atteinte pulmonaire pour la maman, malformations diverses chez le fœtus, voire risque mortel pour le bébé si l’infection se déclare près de l’accouchement.

La rougeole…

Les complications possibles sont l'avortement spontané au début, et l'accouchement prématuré ensuite.

La rubéole…

Dans les quatre premiers mois de la grossesse, il existe un risque majeur de graves malformations fœtales. Si vous n’êtes pas immunisée, votre médecin contrôlera tous les mois le taux d’anticorps dans votre sang. Si ce taux augmente, cela indique que vous avez contracté la maladie. Compte tenu des enjeux, une interruption de grossesse s’avèrera, malheureusement, bien souvent nécessaire.

La généralisation du fameux « ROR » chez l’enfant, vaccin protégeant contre la rougeole, les oreillons (le « quatrième mousquetaire ») et la rubéole permet d’éviter tous les risques décrits précédemment. Bien sûr, d’autres virus et bactéries, plus ou moins dangereux, roderont autour de vous pendant ces 9 mois… Pas de panique ! Ils ne vous agresseront pas tous…


N'importe quelle maladie survenant pendant la grossesse, même la plus anodine, doit être surveillée de près… 

N’hésitez pas à consulter votre médecin !



Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)




Sources : www.pasteur.fr - www.paris-nord-sftg.com



retourhautdelapage_rose

Mise à jour le Mercredi, 13 Avril 2011 08:03
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…