Je me connecte




Mot de passe oublié ?

La troisième échographie

3eme echographie

La grossesse avance à grands pas… Ce troisième contrôle, programmé à la fin du 7ème mois, vérifie la bonne santé de votre bébé et recueille des informations utiles lors de l'accouchement. C'est en principe la dernière échographie avant votre départ vers la maternité…

Quand est-elle réalisée ?

L'examen doit être pratiqué entre la 31ème et 33ème semaine d'aménorrhée (absence de règles), c'est à dire entre la 29ème et 31ème semaine de grossesse.


Comme lors des précédentes échographies, vous pourrez voir sur l'écran votre bébé qui a encore grandi !


Au fil des images, l'échographiste vous donnera toutes les informations que vous souhaitez…

Quelles informations révèle-t-elle ?

L'échographie permet d'apprécier globalement le bien-être et la croissance du foetus (mesure du périmètre abdominal et du diamètre de la tête).


Elle peut détecter les foetus trop gros (plus de 4 kg à la naissance) ou de petit poids (moins de 2,7 kg).


Elle précise la présentation, c'est à dire la position du bébé dans votre ventre. Le plus souvent la tête est en bas, parfois ce sont les fesses, ou bien le foetus peut être en travers. Et si vous attendez des jumeaux ou des triplets, leurs positions respectives doivent être connues : dans ce cas d'autres échographies de contrôle seront programmées avant l'accouchement.


Elle détermine la position du placenta, normalement placé assez haut dans l'utérus. S'il est inséré trop bas, on parle de "placenta prævia" : le repos vous sera alors imposé jusqu'à l'accouchement.


La quantité de liquide amniotique est évaluée : en cas d'excès ou d'insuffisance, une prise en charge spécifique sera nécessaire.


Enfin des troubles tardifs du développement de certains organes (coeur, voies urinaires…) sont recherchés, avec parfois possibilité d'un traitement in utero.


3eme echographie

Avant l'examen, n'oubliez pas les précautions à prendre !

Ne mettez pas de crème sur votre ventre durant les quelques jours qui précèdent l'examen : elle gênerait la progression des ultrasons et rendrait plus difficile l'interprétation des images.


Il peut vous être demandé d'avoir la vessie pleine : pour cela, n'urinez pas pendant 2 à 3 heures précédant l'examen, ou si vous avez uriné, buvez 4 verres d'eau une heure avant. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun.


Enfin, pensez à apporter tous les documents nécessaires : ordonnance de votre médecin, liste des médicaments que vous prenez, anciens examens radiologiques, carte vitale, carte de mutuelle…


Cette échographie est prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale.

En cas de problèmes particuliers, cet examen de base peut être complété par un "écho doppler" qui permet d'étudier la circulation sanguine entre vous et votre bébé. Il s'impose notamment si vous êtes diabétique, hypertendue, ou si la croissance du foetus est insuffisante. Tout est mis en oeuvre pour que vous puissiez aborder la dernière ligne droite avant l'accouchement en toute sécurité…


Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)



Sources : www.cngof.asso.fr - www.cfef.org - www.syngof.fr - www.has-sante.fr - www.sfrnet.org - www.uvp5.univ-paris5.fr - www.sogc.org



A voir aussi :

Mise à jour le Mardi, 15 Février 2011 09:30
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…