Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Les signes de départ à la maternité...

la musique et la grossesse

Après 9 mois d'attente, le jour "J" se rapproche enfin… Plusieurs signes peuvent annoncer l'accouchement : ils surviennent habituellement dans l'ordre, mais ne sont pas toujours constants. Gardez votre calme et tous vos sens en éveil !

La perte du bouchon muqueux…

Pendant la grossesse, la glaire s'épaissit au niveau du col de l'utérus, formant ainsi un bouchon qui obstrue l'orifice.


Son rôle est notamment d'éviter la propagation des infections. Une fois le bouchon expulsé, le foetus n'est plus protégé que par la poche des eaux.


La perte du bouchon muqueux se manifeste par l'élimination de cette glaire, de couleur rosée, et comportant parfois des traces de sang.


Elle peut se produire de quelques heures à deux semaines avant l'accouchement ! C'est le signe que le col de l'utérus commence à se modifier.


Isolé, cet événement n'impose pas un départ immédiat à la maternité, mais n'hésitez pas à contacter votre médecin ou votre sage-femme au moindre doute !


Ce sont les contractions utérines qui marqueront réellement le début du travail, mais la perte du bouchon muqueux est un bon signe avant-coureur…

Les contractions utérines…

Les contractions utérines sont généralement plus fréquentes en fin de grossesse, mais quand elles deviennent douloureuses et régulières cela signe le début du travail !


Dans ce cas, les contractions sont prévisibles, se déclenchant à intervalles fixes (au début toutes les 20 minutes environ, puis de plus en plus rapprochées jusqu'à une toutes les 3 à 5 minutes).


Les douleurs, situées dans le bas ventre et/ou en bas du dos, deviennent de plus en plus intenses.


La durée de chaque contraction a aussi tendance à s'allonger, à mesure que le travail avance.


Enfin, ces contractions ne sont généralement pas influencées par les changements de position.


Bien sûr, si ces signes s'accompagnent de la perte du bouchon muqueux, ou a fortiori d'une rupture de la poche des eaux, aucun doute ne subsiste.


Mais parfois, il peut s'agir d'un "faux travail" : les contractions ne sont alors pas régulières, et se manifestent plus par une tension diffuse au niveau de ventre que par de réelles douleurs.


Quoiqu'il en soit, si vous suspectez un début du travail, contactez votre médecin ou votre sage-femme ! Ils vous donneront les premiers conseils au téléphone et la marche à suivre. Ensuite, dès votre arrivée à la maternité, les examens permettront notamment de vérifier l'état de dilatation du col de l'utérus, et confirmer ou non le début du travail.

La rupture de la poche des eaux…

La poche des eaux, remplie de liquide amniotique, est un espace situé entre le foetus et la membrane qui tapisse la cavité amniotique.

Elle sert notamment à protéger le foetus contre les traumatismes pouvant survenir pendant la grossesse. Lors de l'accouchement, sous l'effet des contractions utérines et de la pression du liquide amniotique, elle appuie sur le col de l'utérus et favorise sa dilatation.

En général, la poche des eaux se rompt spontanément…

Le plus souvent, la rupture survient au cours du travail, lorsque la dilatation du col atteint de 2 à 5 centimètres.


Elle entraîne une intensification et un rapprochement des contractions utérines, ce qui contribue à faciliter le travail.


Totalement indolore, elle se manifeste soit par un lent écoulement de liquide, soit par un brusque jaillissement.


Plus ou moins abondant, ce liquide est normalement clair et transparent. S'il est vert foncé, il contient du méconium (première selle du foetus) et signale alors une souffrance du bébé, nécessitant le déclenchement de l'accouchement.


Attention : la perte des eaux peut parfois vous surprendre, en l'absence de contractions annonciatrices ! Dans ce cas, il faut appeler immédiatement le Samu (15) ou les pompiers (18), pour être transportée en toute sécurité à la maternité. D'une part en raison de la possibilité d'accoucher rapidement, d'autre part pour éviter les risques d'infection et préserver le bébé qui n'est plus protégé par son environnement liquide naturel.


Lorsque la rupture de la poche des eaux se produit prématurément, avant 8 mois de grossesse, vous devez être hospitalisée en urgence et surveillée, en raison des complications possibles : le plus souvent, l'équipe médicale décidera de déclencher l'accouchement.

Et si la rupture ne se produit pas naturellement ?

Il est alors nécessaire de le faire artificiellement, quand la dilatation du col a atteint 5 centimètres et que la tête du bébé est bien engagée.


Pour cela, au cours d'une contraction, l'obstétricien ou la sage-femme doivent percer les membranes avec une pince.


Si le liquide qui s'écoule est normal, le travail peut se poursuivre sans problème.


Dans le cas contraire, ou si une souffrance du foetus est détectée (par le monitoring des bruits du coeur), l'équipe médicale doit accélérer l'accouchement, voire pratiquer une césarienne.

N'hésitez pas à appeler votre médecin ou votre sage-femme au moindre doute : ils vous rassureront et vous donneront toutes les recommandations à suivre… Et quand l'heure du départ vers la maternité aura sonné, faites vous accompagner, et si vous êtes seule, prenez un taxi ou une ambulance. En cas d'extrême urgence, appelez le 15 (SAMU) ou le 18 (pompiers). Surtout, ne paniquez pas à la première contraction "suspecte", mais soignez vigilante et attentive aux signaux que vous envoie bébé ! Une façon de vous dire : "Maman, j'arrive !"…


Dr Alain Batarec (Médecin Généraliste)



Sources : www.cngof.asso.fr - www-ulpmed.u-strasbg.fr - www.syngof.fr - www.uvp5.univ-paris5.fr

Mise à jour le Vendredi, 04 Mai 2012 15:22
 
Derniers articles ajoutés

Le phénomène de la mumyrexie


Le phénomène de la mummyrexie

Certaines femmes prônent la mummyrexie ou une grossesse XXS...

Enceinte, 5 points à contrôler avant de prendre l'avion


Enceinte 5 points à controler avant de prendre l'avion

Vous attendez un heureux évènement et vous serez peut-être amenée à prendre l’avion pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Le congé parental : ce qui change en 2015


Congé parental changement 2015

Depuis le 1er janvier 2015, le congé parental a subi quelques modifications.

Revue de presse du 19-12-14


Revue de presse 19-12-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…