Je me connecte




Mot de passe oublié ?

Annoncer sa grossesse à son employeur

annoncer sa grossesse à son employeur

Quand annoncer sa grossesse à son employeur ?


Pour beaucoup de femmes, annoncer sa grossesse à son employeur demeure une épreuve à surmonter. L’euphorie, l’angoisse et la précipitation sont des facteurs qui peuvent parfois être le fruit de maladresses au moment de l’annonce.


Avant toute chose, ayez le « self control » de vos émotions. Soyez rassurante, montrez que vous avez tout prévu et que votre sens aiguisé de l’organisation accompagnera les changements qui se profilent. En règle générale, la principale inquiétude de votre employeur sera d’ordre organisationnel. Comme tout meneur de troupe, son souci est de trouver des solutions permettant à l’entreprise de continuer à fonctionner normalement lorsque vous serez absente.


Dans le secteur privé

Le code du travail ne précise pas de délais pour annoncer sa grossesse. Il est simplement stipulé qu’une femme enceinte a pour obligation d’avertir son employeur de sa situation (par écrit ou verbalement) avant de partir en congés.


Dans le secteur public

Dans le secteur public, le délai est fixé avant la fin du 3ème mois.


Même si le plus tôt sera le mieux, le bon sens veut que vous fassiez l’annonce officielle de votre grossesse juste après avoir effectué votre déclaration à la Caisse d’Allocations Familiales et à la Sécurité Sociale avant la fin du 3ème mois (lire article « Déclarer ma grossesse »). En attendant de vous lancer, restez discrète auprès de vos collègues. Il serait dommage que votre employeur ou responsable apprenne cet heureux événement par quelqu’un d’autre que vous.


Bon à savoir : la salariée a tout intérêt à révéler son état de grossesse afin de bénéficier d'éventuels avantages légaux et conventionnels (réduction du temps de travail quotidien par exemple) ainsi que de la protection contre le licenciement prévue par la loi : interdiction de licencier une salariée en état de grossesse médicalement constaté sauf en cas de faute grave ou d'impossibilité, pour un motif étranger à la grossesse, l'accouchement ou l'adoption, de maintenir le contrat de travail.


Comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Le grand jour est arrivé, vous vous décidez à annoncer officiellement à votre employeur votre grossesse (lire l’article « Quand annoncer sa grossesse ? »). Ce passage est obligatoire pour préserver vos relations avec votre employeur. Lui annoncer la nouvelle le plus tôt possible, permettra à votre employeur de réorganiser au mieux ses équipes lors de votre départ en congé ou pendant vos absences.


Pour faire votre annonce, vous avez deux possibilités :

  • par courrier (de préférence avec accusé de réception)
  • verbalement (si vous en avez la possibilité)


Dans tous les cas, présentez à votre employeur votre certificat médical attestant de votre grossesse et de la date présumée d’accouchement.


Evitez de vous confondre en excuses et de promettre que rien ne va changer. Faites dans la sobriété et contentez-vous d’une simple annonce du style « J’attends un enfant ». Annoncez-lui également les absences à prévoir pour examens médicaux et préparation à l’accouchement… Et pour finir, déterminez votre date de départ en congés maternité et votre retour dans l’entreprise. Restez avant tout professionnelle ! Ne vous formalisez pas si la nouvelle est accueillie froidement, laissez à votre employeur le temps de se faire à cette idée. Quoiqu’il en soit votre devoir envers votre employeur est désormais accompli ! Vous pouvez à nouveau reprendre votre activité…


Pourquoi annoncer sa grossesse ?

Etre enceinte implique de fait des changements d’ordre personnel mais aussi professionnel. Certaines activités vous seront proscrites pendant le temps de votre grossesse (lire article « La surveillance médicale renforcée »). Vous serez davantage sujette à la fatigue et les rendez-vous médicaux vous forceront à quitter régulièrement votre lieu de travail. Afin que cette nouvelle puisse être accueillie avec bienveillance dans votre environnement professionnel, il est important de savoir communiquer dans les règles de l’art avec vos collègues de travail….


Outre l’annonce faite à votre employeur (lire article « Comment annoncer sa grossesse ? »), il est en effet important d’en informer également l’équipe avec qui vous travaillez chaque jour. Annoncez à vos collègues votre départ en congés ainsi que les possibles absences qui sont à prévoir afin d’adapter votre organisation de travail. Anticipez le plus en amont possible pour ne pas léser vos collègues ou retarder l’aboutissement de vos tâches. Rangez vos dossiers, expliquez à chacun la manière dont vous vous organisez de sorte qu’en votre absence quiconque puisse prendre votre relais. C’est promis, vous profiterez ainsi de votre congé en toute sérénité !


Bon à savoir : la salariée a tout intérêt à révéler son état de grossesse afin de bénéficier d'éventuels avantages légaux et conventionnels (réduction du temps de travail quotidien par exemple) ainsi que de la protection contre le licenciement prévue par la loi : interdiction de licencier une salariée en état de grossesse médicalement constaté sauf en cas de faute grave ou d'impossibilité, pour un motif étranger à la grossesse, l'accouchement ou l'adoption, de maintenir le contrat de travail.


Source : www.agir-mag.com

A voir aussi :


retourhautdelapage_violet.png

Mise à jour le Vendredi, 25 Mars 2011 09:57
 
Derniers articles ajoutés

Tortues, reptiles...: attention aux enfants !


Tortues reptiles attention enfants

Ces “Nouveaux Animaux de Compagnie” les exposent à des risques d’infections potentiellement graves, même en l’absence de contact direct.

La séjour à la maternité


La durée du séjour

Depuis quelques années, le nombre de jours passés à la maternité tend à se réduire...

Revue de presse 11-04-14


Revue de presse 11-04-14

Tout ce que nous avons lu, vu et entendu récemment…

Surveillez la couleur des selles de bébé !


Surveillez les selles de bébé

Si les selles sont pâles, c’est une urgence médicale, comme le rappelle une nouvelle campagne qui vise à sensibiliser les parents…